Choisir entre le plâtre et le placo pour ses travaux

Que ce soit pour des travaux de nouvelle construction ou de rénovation, le choix entre le plâtre et le placo est capital. En effet, ils disposent de leurs propres spécificités. Découvrez lesquelles dans le cadre de notre guide-conseils sur les travaux du plâtrier.

Le point sur le plâtre

Fabriqué à partir du gypse, le plâtre est un matériau de construction doté de propriétés ignifuges et isolantes. En raison de ses nombreuses applications, il s’agit d’une solution très prisée des professionnels : revêtement de mur, réalisation de faux-plafond, isolation d’une toiture, installation d’une cloison… Ce matériau est commercialisé sous forme de pâte, de carreaux et de plaques. Concernant ses avantages, il se présente d’emblée comme facile à utiliser en vue de réaliser un travail propre et rapide. De ce fait, les finitions peuvent être soignées. Par ailleurs, il se distingue par sa résistance et sa stabilité. Notez également une excellente isolation phonique et thermique. En cas d’incendie, ce matériau ne dégage que de la vapeur d’eau. Souvent commercialisé sous forme de plaques, le plâtre est recouvert de deux parements en carton, pour offrir solidité et surface lisse. Son épaisseur moyenne est de 12,5 mm, pour des dimensions de 120x250 cm. Pour optimiser le traitement des joints, ses bords sont amincis. Les plaques de plâtre peuvent être vissées sur une ossature métallique ou collées sur un mur.

Tout ce qu’il faut savoir sur le placo

Quant au placo, il faut savoir qu’il s’agit d’une marque déposée et qu’il est fabriqué à partir du plâtre. En ce qui concerne ses atouts, le placo jouit d’une résistance phonique, thermique et mécanique élevée. Il est aussi facile à installer, pour un confort ainsi qu’un bien-être garantis. Associé au polystyrène, il voit ses capacités isolantes renforcées au niveau acoustique et thermique. Il faut également savoir que le placo est totalement recyclable. De plus, il assure la fonction de régulateur hygrométrique grâce à sa faculté d’absorption et de restitution de l’humidité de l’air. Ses applications sont nombreuses : contre-cloisons, gaines techniques, cloisons, supports pour les ustensiles de cuisine et même meubles de décoration.

Placo

Le placo et le plâtre sont des matériaux présentant chacun leurs propres caractéristiques et avantages.

Faites votre choix !

Entre le plâtre et le placo, plusieurs paramètres sont à prendre en compte et tout dépend de la nature des travaux ainsi que de vos attentes. En matière de séchage, le placo tire son épingle du jeu par rapport au plâtre. Il faut aussi se rappeler que généralement, le placo est moins coûteux que le plâtre. Sur le plan de l’isolation thermique, le plâtre devance son rival, quand ce dernier s’en sort mieux en termes d’isolation phonique. Au niveau de la résistance également, le plâtre marque un point en raison de sa structure et de sa constitution.

A lire aussi

Le métier de plâtrier-plaquiste
Les normes et DTU pour les professionnels du plâtre
Les assurances pour les travaux de plâtrerie

Ce site utilise des cookies pour optimiser votre expérience utilisateur.
Plus d'info Accepter