Quelles sont les différentes techniques de poses de la plaque de plâtre ?

Vous désirez monter une cloison ? Dans le cadre de notre dossier sur la pose de plaques de plâtre, découvrez dans cet article les différentes étapes et méthodes de pose d’une plaque de plâtre.

Préparez le terrain

Avant de procéder au montage de vos plaques de plâtre, il est indispensable de vérifier l’état des lieux à aménager. Repérez l’humidité, nettoyez l’endroit, inspectez les systèmes d’isolation, examinez les branchements électriques…

Cette étape est incontournable afin de définir le type de plaque et le mode de pose adapté à l’usage prévu.

Posez méthodiquement vos plaques de plâtre

À chaque usage sa technique de pose. Entre autres solutions possibles pour le montage d’une cloison se trouve la pose vissée sur rails métalliques. Cette méthode consiste à fixer les plaques de plâtre sur une ossature métallique comportant des rails hauts et bas. Les parements de votre cloison sont vissés sur des montants intermédiaires. Ce système de pose vous donne la possibilité d’intégrer un isolant entre les deux parements. La pose vissée sur rails métalliques se prête parfaitement à l’aménagement d’une cloison séparative ou de distribution.

Pose de plaques de plâtre.

La pose vissée est souvent utilisée pour diviser des pièces à moindre coût.

Vous pouvez également poser vos plaques de plâtre sur une âme en carton alvéolaire. Cette installation vous permet d’obtenir un seul bloc avec deux parements en panneaux de plâtres. Ceux-ci sont directement collés sur une âme alvéolaire en carton. Cette technique de pose est idéale pour la construction de cloisons séparatives.

Une solution possible : le placo collé !

Bien qu’il y ait certaines règles à respecter, coller un placo sur le mur ne requiert pas un savoir-faire particulier.

Le placo collé se fixe directement au mur à l'aide d'une colle spéciale. Appliquez des plots de colle, en respectant un intervalle de 30 cm, sur votre panneau. N’oubliez pas d’en étaler au milieu pour profiter d’une fixation optimale. Avant de monter votre plaque sur le mur, assurez-vous de la compatibilité de ses dimensions avec l’espace à aménager. Fixez-la délicatement puis aplatissez la colle. À l’aide d’une règle, vérifiez la planéité de vos plaques. Corrigez les irrégularités en donnant quelques coups rapides avec votre outil de bricolage. Raccordez ensuite vos plaques avec une bande à joint, disponible auprès des magasins spécialisés.

Finition

Peaufinez l’aspect esthétique, tout en assurant la pérennité de vos plaques, en réalisant une jointure de qualité. Les bandes de joints sont compatibles avec de nombreuses finitions comme la peinture, le carrelage ou le papier peint.

Pour le jointage de vos plaques, vous aurez besoin d’un enduit prêt à l’emploi. Appliquez la substance au mur à l’aide de couteaux à enduit. Ajustez les dimensions de votre jointure et de vos bandes à joint. Appliquez délicatement les bandes dans le sens de la longueur et lissez-les à l’aide de couteaux à enduit fins et larges. Une fois sec, éliminez les résidus éventuels avant d’étaler la couche d’enduit de remplissage et la couche de finition.

Vous pouvez également consulter

Quel est l'usage le plus courant de plaque de plâtre ?
Quelles sont les différentes catégories de plaques de plâtre ?
Le doublage des murs en plaques de plâtre, caractéristiques et avantages
Quelle finition après la pose de plaques de plâtre ?
Tout savoir du BA13
Comment monter une plaque de plâtre soi-même

Ce site utilise des cookies pour optimiser votre expérience utilisateur.
Plus d'info Accepter